Les épiceries Caritas en plein boom

Le chiffre d’affaires des 19 échoppes suisses réservées aux personnes dans le besoin a augmenté de 14% en 2009 à 7,14 millions de francs, après avoir déjà connu une hausse massive l’année précédente. Un signe que la crise économique pèse de plus.

En 2008, les épiceries Caritas avaient déjà accusé une hausse significative de 50% de leur chiffre d’affaires. En 2010, l’affluence a continué de croître dans les 19 épiceries du pays qui proposent des aliments et des articles de première nécessité à des prix cassés. La preuve, selon Caritas, que la pauvreté touche de plus en plus de Suisses.La plus petite des échoppes, celle de Carouge (Genève), enregistre le meilleur chiffre d’affaires, précise le communiqué publié lundi par Caritas.Nouveauté: un camion-épicerie est à l’essai dans le canton de Thurgovie depuis fin 2009. Caritas prévoit de développer ce concept pour accéder aux régions où des magasins fixes ne seraient pas rentables.Les épiceries Caritas sont réservées aux personnes munies d’une carte de légitimation. Celle-ci est délivrée par les services sociaux publics, les paroisses ou les associations d’aide sociale. Les produits proposés proviennent d’excédents de production ou de liquidation.swissinfo.ch et les agences